Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco

Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco

24 avr. 2020

Au coeur de l’Asie centrale, l’Ouzbékistan renferme certaines des plus belles constructions du monde. Carrefour important de la Route de la Soie, ce pays de steppes, de désert et de montagnes a été très tôt sédentarisé. Les mosaïques bleues des mosquées et des centres culturels de l’Ouzbékistan sont connues à travers le monde. Cinq sites ouzbeks sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Pensez à les rajouter à votre itinéraire lorsque vous planifiez votre voyage en Ouzbékistan :

  Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco  

Samarcande

Samarcande est l’un des incontournables de l’Asie centrale. Cette ancienne ville fondée au VII ième siècle conserve de très beaux bâtiments, dont le plus connu est le Régistan. Carrefour des civilisations et des mondes, Samarcande a vu se succéder peuples et empires sur plus de 2500 ans. Les premières traces d’habitation remontent à 1500 avant notre ère.

Afrosiab, ancien nom de la ville, a été fondée au VII ième siècle puis détruite par l’invasion mongole et Gengis Khan. Il ne reste que des ruines de cette cité. La partie la plus connue de la ville a été construite sous l’empire des Timourides, aux XIV ième et XV ièmes siècles, alors que la partie plus récente a été construite par les Russes et les Européens.

Tout ce mélange d’influences est très bien conservé à Samarcande, et donne lieu à une culture, une architecture et une histoire sans égales. La ville a été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en 2001.

  Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco  

Boukhara

Véritable ville-musée, Boukhara a été inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco dès 1993. Centre de la Route de la Soie, Boukhara était également un important centre religieux (musulman), comme en témoignent les nombreuses mosquées et madrasas parfaitement conservées. Plus de 150 monuments du centre-ville sont préservés. Construits à des époques différentes et sous des influences différentes, ils montrent pourtant une parfaite harmonie de l’architecture de la ville, d’où sa reconnaissance par l’Unesco.

La plupart des bâtiments de Boukhara datent du XVIième siècle ou après. Les invasions mongoles ont en effet causé la destruction de la cité ancienne, dans sa grande majorité. Pourtant, certains monuments phares y ont resisté, comme la très connue tombe d’Ismail Samanai qui date du Xième siècle, ou le minaret Poi-Kalon du XIième siècle.

  Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco  

Itchan Kala

Cette enceinte entourée de murailles a été le premier site Ouzbek à se retrouver sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, en 1990. Itchan Kala est située dans la ville de Khiva, autre incontournable d’un séjour en Ouzbékistan. Elle renferme plus de 60 monuments historiques : mosquées, palais, minarets... Son ensemble forme le musée de l’architecture national.

La cité était l’un des endroits de repos le plus important sur la Route de la Soie. Les murs en brique affichent une hauteur de 10m environ et servaient de défense. La mosquée Djuma est l’une des plus belles du pays et un magnifique exemple de l’art Islamique.

  Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco  

Chakhrisabz

Moins connue, cette ville renferme pourtant certains des plus beaux trésors de l’Ouzbékistan. Ville natale de Tamerlan (Amir Temur), son nom se traduit comme « la ville verte ». Elle abrite de magnifiques bâtiments médiévaux, eux-aussi parsemés de bleu laiteux. Le plus connu est l’immense palais Ak-Sarai, sûrement le plus impressionnant du pays. Chakhrisabz offre un joli mélange de styles architecturaux qui promet à ses visiteurs de remonter le fil de l’histoire, siècle par siècle. Elle a accédé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2000.

  Les 5 sites ouzbeks classés au Patrimoine mondial de l’Unesco  

Les montagnes Tien-Shan

L’Unesco ne recense pas seulement le patrimoine culturel et historique de l’humanité, mais aussi le patrimoine naturel de notre Terre. En 2016, l’organisation a ajouté la chaine de montagnes Tien-Shan Ouest à sa liste. Cette partie des Monts Célestes culmine à 4503m d’altitude. Plus basses que leurs cousines au Kirghizistan, ces montagnes recouvrent environ 21 pourcent du territoire ouzbek.

Elles abritent un écosystème unique et une riche biodiversité. Parmi les animaux protégés, on compte des ours, des loups, et évidemment le splendide léopard des neiges.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Nuriddin de "Silk Road Explorer". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+99894 454 6400