Mausolée Ismail Samani

Situé non loin de la place de Régistan à Boukhara, dans le parc des Samanides, le Mausolée Ismail Samani est un monument touristique à ne pas manquer lors de votre passage dans cette ville. Surnommé « la perle de l’Orient », cet édifice resplendit à nouveau après plusieurs siècles d’oublie. Une véritable révolution en matière d’architecture, la visite de ce caveau vous permettra, non seulement d’apprécier l’un des plus beaux monuments de Boukhara, mais aussi de découvrir l’histoire de l’une des plus puissantes dynasties de l’Asie Centrale, les Samanides.

Un peu d’histoire

Le mausolée des Samanides, comme son nom l’indique, appartient à la dynastie des Samanides (une dynastie qui a régné sur l’Asie centrale entre 875 et 999). Sa construction fut initiée par l’émir Ismaïl Samani - le fondateur de la dynastie -, au début du Xe siècle, pour son père Ahmad ibn Assad. Et si l’on croit les écritures qui se trouvent à l’entrée du mausolée, Ismaïl Samani lui-même et ses descendants y sont enterrés. Toutefois, on raconte que même mort, le fondateur de la dynastie des Samanides continuait de régner sur Boukhara depuis sa tombe. En effet, pour toutes les grandes décisions concernant la ville, les émirs venaient le consulter et attendaient sa réponse devant le mausolée. Après le décès d’Ismaïl II al-Muntasir, le dernier des Samanides, ce sépulture tomba peu à peu dans l’oubli. Avec le temps, il fut enseveli sous plusieurs mètres de terre. Cela lui a permis d’échapper aux destructions perpétrées par les troupes de Gengis Khan, lors de l’invasion mongole, et de passer à travers presque mille ans d’histoire. Ce n’est qu’en 1930, à l’occasion de l’aménagement du parc Samani qu’il fut redécouvert par l’archéologue russe Chichkine.

Découverte du mausolée des Samanides

Aujourd’hui, pour redonner au mausolée sa configuration d’origine, un parc ainsi qu’un bassin ont été aménagés autour de lui. En plus d’être un témoin de l’âge d’or de Boukhara, ce monument funéraire fascine les visiteurs par son architecture inhabituelle. Surnommé « la Perle de l’Orient » en raison de sa beauté spectaculaire, ce mausolée attise la curiosité du fait que du temps de sa construction, l’Islam interdisait les constructions couvertes. Il s’agit donc de la toute première construction musulmane à déroger à la règle établie. Concernant l’aspect du mausolée, il a été conçu pour représenter symboliquement l’univers.
Le cube parfait qui forme la façade représente la terre et la stabilité, tandis que le dôme sphérique symbolise le ciel. Les symboles qui se trouvent au-dessus de l’entrée (des cercles dans des carrés) représentent l’éternité. Quant aux éléments de décoration, ils répondent au principe du carré dynamique ou carré parfait, une technique architecturale qui confère à l'ensemble de l’édifice une parfaite harmonie. De plus, en fonction de l’ensoleillement, les jeux de briques confèrent au monument un aspect et un éclairage différent. Sans oublier les matériaux utilisés qui étaient inhabituels à l’époque, mais qui pourtant ont permis au monument de traverser plus d’un millénaire.

Horaires et tarifs

Le mausolée est ouvert tous les jours de 8 h à 18 h. Meilleur éclairage : le matin Entrée : 5 000 soums

Bonjour

Je suis Nuriddin de "Silk Road Explorer". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+99894 454 6400