Mosquée Bolo Haouz

La mosquée Bolo Haouz est une halte salvatrice lorsque vous traversez la place déserte du Régistan à Boukhara. Baladez-vous au bord de son bassin entouré d’arbres, contemplez son minaret et profitez d’un moment de ressourcement à l’intérieur de la mosquée.

Histoire

Située à Boukhara, sur l’ancienne Route de la Soie en Ouzbékistan, la mosquée Bolo Haouz ou « la mosquée près du bassin » a été fondée en 1712 pendant le règne de l'émir Shahmurad. Elle a été bâtie en face de la citadelle d’Ark, dans le quartier du Régistan. En 1971, une salle de prière d’été a été rajoutée devant l’iwan.

Tous les vendredis, les fidèles déroulaient un magnifique tapis Boukhara rouge depuis l’Arche jusqu’à la mosquée près de la piscine, pour recevoir l’émir. Vêtu de ses plus beaux costumes, le souverain abandonnait sa forteresse pour prier et expier ses péchés sous le dôme de Bolo Haouz.

Bolo Haouz, ancien réservoir d’eau

Etymologiquement, Bolo Haouz se traduit par « l’étang des enfants ». L’Asie centrale a toujours connu des problèmes d’eau. Les étangs permettaient de constituer une réserve d’eau potable pour la population. La mosquée Bolo Haouz abritait l’un des étangs les plus importants de Boukhara. Des porteurs d’eau travaillaient sur place. Tous les jours, ils venaient recueillir de l’eau pour les quartiers résidentiels et les bazars. Pour stocker l’eau, ils utilisaient des conteneurs en cuir spéciaux.

Malheureusement, l’eau stagnante du bassin était aussi une grande source de maladies. Ainsi, lorsque les autorités soviétiques se sont implantées dans la ville, la décision a été prise d’assécher le réservoir. Cela s’est fait au début du XXe siècle.

En outre, le complexe de Bolo Haouz comprenait une médersa - Scifo Dorul où se formaient les apprentis médecins. La mosquée, comme l’ensemble de la ville historique de Boukhara, figure dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Découvrir la mosquée Bolo Haouz à Boukhara

Alors que les caravansérails et les résidences de commerçants autour de la plage du Régistan ont peu à peu disparu tout au long du XXe siècle, la mosquée Bolo Haouz, elle, est toujours debout. A un moment donné, le complexe avait été reconverti en un club d’ouvriers, un mal pour un bien, puisque cela lui a épargné un sort bien pire… Les nombreuses restaurations dans la vieille ville de Boukhara lui ont ensuite donné une nouvelle vie. Les voyageurs peuvent trouver le cadre moins authentique, mais pour les habitants, c’est une joie de voir la piscine de Bolo Haouz et sa peinture aux couleurs vives restaurées.

La mosquée Bolo Haouz a été rouverte au culte depuis une vingtaine d’années. Vous devez enlever vos chaussures à l’entrée si vous souhaitez y pénétrer. La mosquée comprend deux parties. La salle d’hiver dispose de plusieurs accès. La salle de prière d’été est principalement utilisée par temps chaud.

Côté décoration, les piliers en bois sculptés sont particulièrement attrayants. Mais avant cela, la façade restaurée la mosquée marque une première impression forte, avec ses couleurs vives et son iwan de 12 m de hauteur (c’est l’un des plus hauts et des plus beaux iwans d’Asie centrale). 20 colonnes fines soutiennent l’iwan, telles des baguettes géantes. Pour ériger les piliers, les anciens architectes ont utilisé du bois d’orme, de noyer et de peuplier.

Près de la mosquée se dresse un minaret. Celle-ci a été édifiée bien plus tard. La structure n’est pas très grande, mais elle illustre tout le raffinement du style d’architecture d’Asie centrale. Auparavant incliné, un peu comme la tour de Pise en Italie, le minaret a été récemment redressé pour se tenir dans une position parfaitement verticale.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

La ville de Boukhara se trouve dans le centre-sud de l’Ouzbékistan, à l’est du désert de Kyzyl Kum. En raison de son éloignement, il faut compter un certain temps pour y parvenir depuis les grandes villes ouzbèkes. Néanmoins, Boukhara est desservi par le train, le bus et des taxis collectifs. Concernant la voie ferrée, la ville dispose d’une liaison avec Tachkent, Samarkand et Khiva.

Arrivé à Boukhara, il vous suffit de prendre un taxi pour rejoindre la place Régistan où se trouve la mosquée Bolo Haouz.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Nuriddin de "Silk Road Explorer". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+99894 454 6400