Désert du Kyzylkoum - Guide Ouzbékistan - Silk Road Explorer

Désert du Kyzylkoum

Les étendues infinies du désert du Kyzylkoum s’ouvrent aux âmes aventureuses. Marchez sur les traces des grands voyageurs de la Route de la Soie. Partez à la découverte des trésors cachés, des paysages oubliés et des irréductibles nomades de l’Ouzbékistan. Départ immédiat !

Histoire

Il y a fort longtemps, la région était connue sous le nom de Transoxanie ou Sogdiane. Vers l’an 2100 av. JC, c’était le territoire du peuple Andronovo. A l’époque de la Grande Route de la Soie, les caravanes qui traversèrent le désert du Kyzylkoum y créèrent une vie vibrante, de Samarcande à Boukhara, en passant par Khiva. Bon nombre de personnages historiques parcoururent ces terres, à l’instar d’Alexandre le Grand, du conquérant implacable Gengis Khan ou encore du riche marchand vénitien Marco Polo. Aujourd’hui, la région continue d’attirer l’attention, non pas seulement pour le tourisme, mais également pour ses réserves d’or et de gaz naturel.

Découvrir le désert de Kyzylkoum

Lorsqu’on évoque un voyage dans le désert, on imagine une épopée sans fin sous le soleil. Ce type de circuit demande de l’endurance et de la détermination pour ne pas fléchir en cours de route. On vous rassure tout de même, avec de bonnes préparations, votre périple au cœur de Kyzylkoum sera une aventure passionnante qui marquera à jamais votre vie.

Kyzylkoum : un désert, un terrain de jeu

Sachez-le, Kyzylkoum est le 16ème plus grand désert du monde. D’une superficie de 298 000 km², il couvre environ deux tiers du territoire de l’Ouzbékistan et s’étend vers le Kazakhstan et le Turkménistan. Malgré la présence de trois fleuves autour, à savoir le Syr Daria, le Zeravchan et l’Amou Daria, la région demeure particulièrement aride.

Vous l’aurez compris, le désert du Kyzylkoum est un vaste univers où les conditions ne sont pas toujours clémentes pour ses visiteurs. Le visiter, c’est un challenge, mais une fois lancé, vous ne penserez plus à faire demi-tour. La région abrite de nombreux trésors cachés. En compagnie des nomades, scrutez les paysages à la recherche des rivières, des lacs, des vallées, des plaines et des montagnes.

La principale attraction du désert du Kyzylkoum est le lac Aydarkul, dont le nom se traduit par « lac salé ». Fait insolite, cette masse d’eau a été créé involontairement dans les années 1970. A l’époque, la région faisait encore partie de l’Union soviétique. Afin d’améliorer l’irrigation des terres agricoles dans le désert, les Russes ont dressé des barrages sur les rivières locales. Accidentellement, vu l’abondance des précipitations, l’eau a débordé et s’est déversé dans les zones basses à proximité, créant ainsi le lac Aydarkul. Amateurs de baignade, réjouissez-vous, car il y a la possibilité de piquer une tête ici pour se rafraîchir. En outre, le lac Aydarkul est un spot d’observation des oiseaux pour les passionnés d’ornithologie.

Pour continuer sur les plans d’eau du désert du Kyzylkoum, les fleuves Zeravchan et Amou Daria demeurent des ressources fondamentales pour les agriculteurs locaux, qui s’en servent pour irriguer les champs de cultures vivrières et surtout les plantations de coton. D’immenses réservoirs d’eau souterrains jalonnent les pistes, permettant aux voyageurs de se désaltérer.

Parmi les autres activités à faire dans le désert du Kyzylkoum figurent les randonnées chamelières en direction des villes anciennes et d’autres sites historiques comme les ruines des forteresses Toprak Kala et Kyzyl Kala. De nombreux animaux se sont également adaptés à l’environnement du désert pour les amateurs de rencontres sauvages.

Séjournez dans un camp de yourtes

Profitez de votre aventure dans le désert du Kyzylkoum pour tenter l’expérience d’un séjour dans un camp de yourtes. Découvrez la vie des nomades, goûtez aux plats traditionnels et le soir venu, installez-vous autour du feu de camp pour vous réchauffer et contempler les étoiles, tout en écoutant les formidables récits de vos hôtes. Côté confort, il n’y a pas de quoi vous inquiéter. Les yourtes disposent de l’équipement nécessaire pour profiter d’un sommeil paisible et réparateur. Certains hébergements disposent même de l’électricité !

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Le désert du Kyzylkoum se trouve à environ 10h de route de la capitale ouzbèk Tachkent. Vous pouvez vous y rendre en voiture, ou plus lentement à dos de chameau, en passant par les villes principales comme Khiva, Boukhara ou Samarcande. Attention, l’accompagnement d’un guide est vivement recommandé pour éviter de vous perdre.

Quand visiter ?

Le désert du Kyzylkoum hérite d’un climat continental. En été, la température moyenne varie de 26 °C à 29 °C, tandis qu’en hiver, elle oscille entre 0 °C et -9 °C en janvier. La région reçoit très peu de précipitations. Il pleut principalement en hiver et au printemps. Les meilleurs moments pour visiter le désert sont les mois d’avril à juin et de septembre à octobre. Pendant ces périodes, il est plus facile de croiser les animaux du désert : béliers noirs, gerboises, lièvres, gazelles, lézards, aigles, hiboux, etc.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Nuriddin de "Silk Road Explorer". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+99894 454 6400